Réflexions pour une civilisation durable...

Réflexions pour une civilisation durable...

Message non lude Paul Vincent le 06 Déc 2013, 12:21

Article transmis par Darly B.Thierry darly@orange.fr

Bienvenue dans l'anthropocène
paru dans Alternatives Economiques Poche n° 061 - mars 2013

Les gains d'efficacité énergétique ne suffisent pas à réduire les impacts négatifs de l'homme sur l'environnement. L'activité économique doit s'adapter aux limites de la biosphère. Sans tomber dans l'austérité.
Bienvenue dans l'anthropocène.doc;12-13.doc
4 pages
(129.5 Kio) Téléchargé 240 fois


... renvoie souvent au site d’Alain Grandjean http://alaingrandjean.fr/,
économiste membre du comité stratégique de la Fondation Nicolas Hulot,
et membre du Conseil Economique pour le développement durable auprès du Ministre de l’Ecologie de l’Energie du Développement Durable et de l’Aménagement du Territoire...
Paul Vincent
 
Messages: 2695
Enregistré le: 21 Mar 2008, 11:54



Re: Réflexions pour une civilisation durable...

Message non lude Paul Vincent le 06 Fév 2014, 10:08

:arrow: VOIR aussi
= Poésie "Nous y sommes", par Fred Vargas, (et les messages qui suivent )

viewtopic.php?f=40&t=600
Paul Vincent
 
Messages: 2695
Enregistré le: 21 Mar 2008, 11:54



Re: Réflexions pour une civilisation durable...

Message non lude Paul Vincent le 11 Avr 2015, 11:49

Pour l’Agence européenne de l’environnement (AEE) aussi, nous devrons changer de modèle de société.

VOIR son étude de 208 pages sur " L'environnement en Europe | État et perspectives 2015 "
http://www.eea.europa.eu/soer-2015/synt ... pe-etat-et
- EXTRAIT de la page 167 :
Au niveau mondial, la conférence Rio+20 organisée en 2012 a confirmé que le monde
avait besoin de nouveaux modèles de politique de développement durable en vue de
bien vivre, dans les limites de notre planète (UN, 2012a). Ces dernières années, une
meilleure compréhension des défis systémiques et de leur dimension temporelle a
permis de mieux cerner les problèmes environnementaux mondiaux en termes de
points de basculement, limites et lacunes. En matière de changement climatique,
probablement le défi systémique le plus complexe et critique auquel nous sommes
confrontés, ces caractéristiques coïncident clairement. On peut en dire autant des
changements écosystémiques.
Globalement, les sociétés, les économies, les systèmes financiers, les idéologies
politiques et les systèmes de connaissances ne reconnaissent pas ou n'intègrent pas
sérieusement l'idée de frontières ou limites planétaires. Les objectifs de la déclaration
de Rio+20 visant une société sobre en carbone, la résilience écologique, l'économie
verte et l'équité sont tous étroitement liés aux systèmes centraux sur lesquels les
sociétés dépendent pour leur bien-être. Le fait de reconnaître ces réalités et de
concevoir les actions futures appropriées à mener pourrait rendre les transitions plus
crédibles et réalisables à l'échelle mondiale.

Info transmise en 2015 par Darly http://www.darly.org/ avec ce commentaire :
Ce n’est pas avec les projets genre Anneau des sciences et A45 que l’on suit les conseils de l’AEE !..
Paul Vincent
 
Messages: 2695
Enregistré le: 21 Mar 2008, 11:54




Retourner vers développement durable

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité